Wellness au Moyen-Orient : le cas de Dubaï
21 aoû 2016

Les Émirats Arabes Unis (EAU), et plus particulièrement Dubaï, représentent un marché porteur et relativement nouveau pour les professionnels du luxueux secteur du wellness. Quelles sont les grandes tendances ? Quels sont les chiffres clés ? À quoi faut-il s’attendre pour les prochaines années s’agissant des spas et des hammams dubaïotes ? Tour d’horizon.

wellness Piscine Middle East.jpg

Le wellness à Dubaï : une affaire privée…

Le marché du wellness à Dubaï est rythmé par les constructions : comme dans l’ensemble des pays du Golfe, les habitants qui en ont les moyens font souvent le choix de vivre dans des maisons individuelles, pour la plupart avec piscines privées. Les locaux ne sont pas les seuls à impulser les constructions, puisque la population d’expatriés à Dubaï, Charjah et Ajman, représente, selon les dernières statistiques fournies pour 2014 par Euromonitor International, 60 % de la population des EAU. Et ces « expat’ » choisissent pour beaucoup de vivre à l’occidentale, dans des zones résidentielles composées de maisons individuelles et de lotissements privés (les « Compound »), qui comprennent des piscines et des centres de spa.

… mais aussi touristique !

Mais le marché du spa n’est pas uniquement guidé par les demandes de propriétaires, occupants ou non. Le tourisme s’est fortement développé à Dubaï en quelques années : en 2014, l’Émirat a ainsi attiré 11,6 millions de visiteurs, une hausse de 5,6 % par rapport à 2013. Les groupes hôteliers ont ouvert ou mis en chantier une quarantaine d’hôtels supplémentaires sur la même période (soit environ 10 % de chambres en plus) pour répondre à cette nouvelle demande. Et ce n’est pas fini : la cité-État espère passer de 10 millions (en fin d’année 2010) à 20 millions de touristes d’ici 2020 !

Pour ce faire, Dubaï s’appuie sur le secteur hôtelier, qui agit comme un véritable catalyseur pour la croissance des industries de divertissement et de loisir, grâce notamment aux parcs d’attractions aquatiques, aux piscines et aux centres de SPA hôteliers. Le chiffre d’affaires de ce secteur devrait ainsi atteindre 10,9 milliards de dollars en 2019, pour des recettes estimées en 2015, dans la totalité des EAU, à 7,3 milliards de dollars US, dont 638 millions pour les seules activités reliées aux loisirs !

Ainsi, au final et selon Euromonitor International, le marché de l’industrie des spas aux Émirats Arabes Unis est estimé à quelque 723 millions de dollars. Dont 353 millions de dollars pour le seul secteur de l’Hôtel & Resort Spa.

Trois projets symboles de la démesure de Dubaï

L’on dit souvent que Dubaï a la folie des grandeurs. Voici trois projets destinés à faire rêver les touristes, qui vous aideront à vous faire une idée sur la question :

  • des villas avec jardin et piscine, flottant sur la mer : de véritables « îles flottantes » artificielles, qui seront implantées dans le projet The World, un archipel au large de Dubaï imaginé par l’émir et prince Mohamed Bin Rashid Al Maktum, représentant une carte du monde ;
  • des villas flottantes avec chambre sous-marine : vendues pour la bagatelle de 1,6 million d’euros (ou 6,5 millions de dirhams en monnaie locale), ces villas sont composées de trois niveaux, dont l’un se trouve sous le niveau de la mer. Nommé « The floating seahorse » (l’hippocampe flottant en anglais), ce programme ambitieux comprend 42 habitations, et devrait être livré à la fin de cette année 2016. Les maisons seront également amarrées au projet The World lequel, s’il avait connu une pause durant la crise financière, a repris de plus belle !
  • 100 villas de grand luxe à deux pas de Burj Khalifa. Si le projet Nakheel Villas ajoutera 1 000 maisons au paysage dubaïote, ce sont 100 villas qui nous intéressent tout particulièrement. Celles-ci seront accompagnées de piscines privées et offriront, selon les promoteurs, le plus grand luxe et les meilleurs équipements. Elles sont en cours de construction (fin des travaux prévue pour cette année) dans le quartier commerçant de Nad Al Sheba, à dix minutes de la plus haute tour du monde, le Burj Khalifa !

Le secteur du wellness à Dubaï est plein de promesses, porté par un tourisme qui se veut ambitieux et par des constructions qui allient le luxe et le raffinement. À surveiller !

Partager cette page :