Quels équipements de sécurité pour une piscine collective ?

08 nov 2017

Si la piscine est devenue un art de vivre et si la baignade est synonyme de divertissement et de plaisir, il ne faut pas oublier les risques que cette activité peut représenter. La sécurité des baigneurs ne peut être négligée : il est indispensable d’être bien renseigné, en termes de réglementation et d’équipements de sécurité pour les piscines collectives, notamment privées auxquelles s’appliquent une législation particulière. Voici ce qu’il faut savoir pour sécuriser au mieux une piscine !

safety-equipment-collective-swimming-pool.jpg

Baignade en piscine collective : les risques

Les noyades en piscine collective touchent surtout les jeunes enfants. Selon la Fédération des professionnels de la piscine (FPP), la majorité de ces accidents se produit dans des piscines qui ne sont équipées d’aucun système de protection (1). C’est pourquoi la loi française exige que toutes les piscines privées enterrées, destinées à un usage individuel ou collectif, soient « pourvues d'un dispositif de sécurité normalisé visant à prévenir le risque de noyades » (2).

Les accidents surviennent en grande partie au moment de la baignade, lorsque les systèmes de sécurité sont déjà franchis ou désactivés. Même si des dispositifs de sécurité sont mis en place, rien ne peut donc remplacer la présence d’un adulte responsable, désigné pour surveiller la baignade en permanence.

Les équipements de sécurité pour une piscine collective

En France, les piscines collectives privées doivent obligatoirement être équipées d’un dispositif de sécurité – parmi les quatre solutions décrites par la FPP (3). Chaque équipement de sécurité implique le respect de normes précises.

L’alarme de piscine

Une alarme de piscine doit être conçue et installée de manière à déceler le moindre franchissement par un enfant de moins 6 kg et, le cas échéant, déclencher une sirène qui permet de prévenir la noyade. Pour la sécurité et le confort des usagers, l’alarme doit évidemment être assez fiable pour ne pas s’activer de façon imprévue et ses commandes ne doivent pas être accessibles à des enfants de moins de cinq ans (norme NF P90-307).

Vous pouvez trouver deux types d'alarmes pour votre piscine collective : les détecteurs par immersion (3) et les alarmes périmétriques. Placés à la surface de l'eau ou autour du bassin, ces dispositifs se distinguent par leur sobriété et leur discrétion, sont bon marché, efficaces et faciles à mettre en place. Il faut simplement penser à vérifier que les alarmes soient bien activées après chaque baignade !

La couverture de piscine

La couverture de piscine, qu’elle soit rigide ou souple (hors couverture en mousse ou à bulles), est destinée à fermer entièrement le bassin. Il peut s’agir d’un volet roulant automatique, d’une couverture à barres, d’une couverture tendue à l'extérieur des margelles ou d’un fond mobile remontant.

De telles couvertures doivent servir à empêcher l'immersion involontaire d'enfants de moins de cinq ans, mais aussi être assez solides pour résister au poids d’un adulte et être conçues pour ne pas provoquer de blessure (norme NF P90-308). Enfin, il faut systématiquement les remettre en place et les attacher après chaque baignade.

La barrière de piscine

Les barrières de protection sont faites pour empêcher le passage et résister aux actions d'enfants de moins de cinq ans. Elles doivent mesurer au moins 1,10 m, être fixées entre deux points d'appui et dotées d’un portillon (norme NF P90-306). Pour plus de sécurité, des portillons à fermeture automatique sont fortement conseillés !

L’abri de piscine

Un abri de piscine doit pouvoir être entièrement clos : lorsqu’il est fermé, son rôle est de bloquer complètement l’accès à la piscine aux enfants. Comme les autres équipements de sécurité, il doit être construit et installé de façon à ne comporter aucun risque de blessures, fermé et verrouillé lorsque la baignade est terminée !

Attention : la FPP a récemment appelé à la vigilance en révélant l'arrivée sur le marché d’abris qui ne seraient pas conformes à ces normes (NF P90-309) !

Vous accueillez des personnes à mobilité réduite ? Découvrez les équipements existants !

Autres équipements de sécurité pour une piscine collective

Des caméras de surveillance peuvent constituer un niveau de sécurité supplémentaire pour votre piscine collective. Immergeables, elles sont résistantes au chlore, peuvent s’encastrer dans les parois et disposer d’un objectif grand angle.

Lors de l’aménagement d’une piscine hors sol, il est également nécessaire de choisir un modèle comportant une échelle sécurisée (relevable, coffrable ou avec obturateur).

Dans tous les cas, votre personnel doit toujours avoir une perche, une bouée et un téléphone à portée de main !

Vous voulez en savoir plus sur un équipement de sécurité pour les piscines collectives ?
Rendez-vous sur le salon Piscine Global Europe 2018 !

Même si la loi nécessite l’installation d’un seul équipement de sécurité, il est judicieux d’associer plusieurs dispositifs pour assurer une sécurité maximale aux baigneurs. Vous n’êtes pas convaincus par l’idée d’investir dans différents équipements de sécurité pour votre piscine collective ? Vous préférez privilégier de nouvelles animations ? Rappelez-vous que la sûreté de vos usagers n’a pas de prix !

(1) FPP, Prévention et vigilance, deux points clés pour la sécurité
(2) Legifrance, Article L 128-1 du Code de la construction et de l'habitation 
(3) FPP, Les équipements de protection des piscines
(4) Legifrance, Décret n° 2009-873 du 16 juillet 2009

Crédit photo : Fotolia / sylv1rob1

Partager cette page :

© 2018 tous droits réservés.   Mentions légales