L’isolation sensorielle : la tendance wellness qui réémerge
09 mai 2018

Vivre une expérience de relaxation intense, en état d’apesanteur, sans quitter la terre ferme ? C’est possible, grâce à l’isolation sensorielle : une innovation spa qui nous vient des Etats-Unis, et qui prend peu à peu ses marques dans les établissements. Piscine Global Europe vous propose un tour d’horizon de la technologie de flottaison !

isolation-sensorielle-wellness-landscape.jpeg

Une innovation spa qui date de plus d’un demi-siècle !

Apparus dans les années 50 aux Etats-Unis, les caissons de flottaison avaient pour objectif premier de mener des travaux scientifiques sur le cerveau et la conscience. En combinant une eau chauffée saturée de sel d’Epsom (aussi appelé sulfate de magnésium), les sujets “flottaient” dans une cuve, sans subir de stimulus extérieurs. Ce n’est que durant les années 80 que ces bassins ont été détournés pour un usage commercial, dans le but de proposer au public une relaxation intense via une isolation sensorielle quasi parfaite s’appuyant sur plusieurs facteurs :

  • l'absence ou la réduction de lumière ;
  • une isolation phonique optimale ;
  • l’absence de sensations liées au port de maillot de bain ;
  • et enfin, la disparition de la pesanteur.

Cette technique révolutionnaire connut cependant un rapide déclin à la fin des années 80, avant de refaire surface il y a une dizaine d’années. En 2015, pas moins de 88 centres privés dans le monde proposaient une expérience d’isolation sensorielle. S’ils sont essentiellement situés aux Etats-Unis et au Canada (1), ils sont aussi de plus en plus nombreux à ouvrir en Europe.

En recherche de nouveauté pour votre spa ?
Découvrez 5 innovations pour sortir du lot !

Les bénéfices de l’isolation sensorielle

L’utilisation de cabines ou de caissons de flottaison permet d’entrer dans un état de relaxation profonde, similaire à un état méditatif, dans lequel l’usager peut se recentrer plus facilement sur son corps, ses sensations et ses pensées. Il est même tout à fait possible de s'endormir durant une séance d’isolation sensorielle ! Lors d’une séance, l’activité cérébrale de l’usager va doucement glisser vers le rythme “thêta” qui apparaît d’ordinaire juste avant l’endormissement. Ce rythme est connu pour stimuler la créativité, mais aussi la mémoire et la capacité de concentration.

Une étude menée en 2014 au Canada (2) a également démontré les effets positifs cliniques suivants sur les personnes mises en état d’isolation sensorielle :

  • réduction de la douleur, notamment grâce à la détente des muscles ;
  • réduction significative du stress via la baisse du taux de cortisol ;
  • diminution de l’anxiété et amélioration des états dépressifs ;
  • meilleure qualité de sommeil.

Enfin, le sel d’Epsom possède également ses propres vertus, le corps étant capable d'absorber sans risques le magnésium et le sulfate par la peau. A titre d’exemple, les personnes manifestant des carences en magnésium se sentiront plus reposées.

Intégrer un espace d’isolation sensorielle dans un établissement spa : quelques pistes !

1. A quels publics proposer une offre d’isolation sensorielle ?

C’est probablement une des raisons qui explique pourquoi on assiste à une telle résurgence de cette innovation spa : tous les âges peuvent en bénéficier ! Cependant, bien que cette expérience se vive normalement en solitaire, les plus petits peuvent aussi “flotter”, accompagnés toutefois d’un de leurs parents par mesure de sécurité.

L’isolation sensorielle peut aussi être un réel soutien pour les femmes enceintes (dès le second trimestre), permettant ainsi de soulager les douleurs liées à la grossesse et même de favoriser la connexion avec le bébé.

2. Cabine ou caisson de flottaison ?

Les établissements souhaitant se doter de cette offre doivent avant tout choisir entre l’installation d’un caisson ou d’une cabine. Cette dernière, offrant plus d’espace, pourra notamment mieux convenir aux personnes souffrant de claustrophobie, tandis que la première sera plus compacte et offrira moins d’opportunités en termes de design. Il est donc important de bien évaluer l’espace ainsi que le budget disponible avant de faire un choix.

A chaque petit espace sa solution : retrouvez aussi le sauna cabine !

3. Comment intégrer l’isolation sensorielle dans un parcours wellness ?

Chaque session doit proposer deux douches : une avant pour garder l’eau propre, et une après pour enlever le sel. Pour permettre à l’usager de se “mettre dans le bain” avant la séance, ou bien de prolonger l’aspect relaxant après, les établissements peuvent miser sur des innovations spa telles que la chromothérapie, la musicothérapie ou l’aromathérapie.

L’établissement peut également proposer un service “snack” afin d’éviter la sensation de faim durant la séance qui empêcherait la relaxation. Les offres de massages sont également une bonne manière de faire durer la sensation de bien-être. L’usager étant bien détendu, il en appréciera d’autant plus ce moment !

Il est à savoir également que les bienfaits de l’isolation sensorielle augmenteront au fur et à mesure des séances : avec l’expérience, l’activité cérébrale de l’usager accède de plus en plus rapidement au rythme “thêta”, lui permettant de profiter plus longtemps de l’état de relaxation profonde. Il est donc judicieux de proposer un abonnement ou un pack comprenant plusieurs séances !

4. Quid de la maintenance de cette innovation spa ?

Si entretenir une cabine ou un caisson de flottaison n’est pas particulièrement complexe, il faut cependant respecter quelques règles, qu’il s’agisse d’assurer l’hygiène des lieux ou le bon fonctionnement de l’équipement. Attention cependant, car la réglementation n’est pas la même suivant les pays : ainsi, au Canada, seules quelques provinces ont des règles spécifiques à suivre. En France, aucune réglementation particulière n’est en vigueur actuellement. Il existe cependant des standards proposés par l’association américaine Floatation Tank, et une série de conseils proposés par le Ministère de la Santé de la province de Colombie Britannique du Canada, parmi lesquelles :

  • une inspection visuelle, une désinfection et une filtration totale entre chaque session ;
  • une vérification quotidienne du matériel, de l’eau et de la concentration des produits chimiques ainsi que la mise en route de plusieurs cycles de filtration ;
  • un nettoyage complet du système de filtration et une vérification de l’intégrité du système de chauffage chaque semaine.

L’isolation sensorielle est une des innovations spa qui attirera facilement un public toujours plus amateur de bien-être et de sensations inédites. Créneau encore balbutiant mais prometteur, il offre de nombreuses opportunités aux professionnels du spa qu’il s’agisse des établissements dédiés qui souhaitent étoffer leur offre, des fabricants qui cherchent à conquérir un nouveau marché, ou des concepteurs d’établissements wellness qui souhaitent proposer des solutions innovantes.

Découvrez des animations spa originales pour vous démarquer !


(1) CCNSE : Bains flottants : Examen des lignes directrices et des considérations actuelles pour les inspecteurs en santé publique
(2) NCBI : Beneficial effects of treatment with sensory isolation in flotation-tank as a preventive health-care intervention – a randomized controlled pilot trial

© Crédit photo : RZ Images / stock.adobe.com

Share :