Cas pratique : la construction d’une piscine écologique collective en Norvège

06 juil 2018

Véritable pionnière dans le domaine de la piscine à faible consommation énergétique, la piscine écologique de Holmen ouverte en 2017 par la municipalité d’Asker (Norvège) montre l’exemple : en intégrant des innovations techniques toutes plus ingénieuses les unes que les autres, elle a réussi à diviser par deux ses émissions de gaz à effet de serre, comparé à une piscine collective classique. Mais comment a-t-elle réussi ce tour de force ?

TLauluten__facade_holmen_pool_banner.jpg

Retrouvez les tendances du développement durable dans le secteur de la piscine

La piscine écologique de Holmen en résumé

La piscine collective a été construite dans un emplacement déjà apprécié du public, proche de la plage, à 20 km de la capitale Oslo. Elle combine une approche écologique à la fois passive et active, décrite en ces termes par Elisabeth Kolrud, conseillère environnementale de la municipalité d'Asker : « Les qualités les plus notables de notre piscine concernent la basse consommation énergétique du bâtiment, via son système de ventilation et de chauffage, et la production locale d'une énergie renouvelable au travers de puits géothermiques, de panneaux photovoltaïques et de collecteurs solaires. » 

TLauluten__main_pool_2_view.jpg

Le bâtiment, conçu par le cabinet ARKíS arkitektar, s'étend sur 5 333 m² et accueille sur deux étages tous les équipements nécessaires à la pratique de la natation (piscine à 8 lignes d'eau, piscine thérapeutique...) et à la création de liens sociaux (espace de restauration, zone détente…), pour une capacité maximale de 400 usagers (spectateurs et nageurs). La construction de la piscine municipale a été pensée en amont pour intégrer le bâtiment dans son environnement : ainsi, sa toiture végétalisée, accessible au public, offre un panorama sur le fjord et des espaces verts ont été recréés aux abords du bâtiment.

Les éléments clés de la construction écologique de la piscine

Pour pallier la haute consommation énergétique qu'implique une piscine collective, la piscine de Holmen a travaillé sur trois axes principaux.

L’économie d’énergie

Le bâtiment abrite 650 m² de panneaux solaires sur sa toiture et sa façade sud, 650 m² de collecteurs solaires sous le parking, 15 puits géothermiques, un système de récupération de chaleur des eaux usées et un système de récupération de chaleur par la ventilation. Les panneaux solaires à eux seuls pourraient couvrir 12 % des besoins énergétiques de la piscine !

En savoir plus sur le chauffage d'une piscine à l’énergie solaire

Pour réduire le chauffage, la piscine thérapeutique et trois des lignes d'eau de la piscine principale bénéficient de planchers ajustables, permettant également de réduire l'évaporation de l'eau. Une pompe recycle quant à elle la chaleur générée par l'eau des douches. Les puits géothermiques assurent également le refroidissement de l'air quand cela est nécessaire, évitant ainsi d'avoir recours à un système coûteux de climatisation.

Lauluten__photovoltaics_wall.jpg

Enfin, cette piscine écologique utilise la puissance de la domotique pour piloter simplement et efficacement son installation, permettant ainsi de détecter rapidement d'éventuels problèmes dans le système et de réagir en conséquence.

Retrouvez d'autres cas d’école pour chauffer une piscine collective de manière durable

Le matériel de construction

Du béton bas carbone a été utilisé, réduisant ainsi de 17 % les émissions de gaz à effet de serre comparé à l'utilisation d'un béton classique.

Les transports

La mise en place d'un bon maillage de transports en commun, desservant les villes environnantes avec une fréquence élevée, permet de réduire les visites en voiture, et donc la surface nécessaire à l'accueil d'un parking. Des hangars à vélos sont également mis à disposition, comportant des stations de recharge pour les vélos électriques, très populaires en Norvège.

TLauluten__location.jpg

Un contexte favorable pour les projets durables

La construction de cette piscine municipale s’inscrit dans une forte volonté de développement durable de la Norvège, dont la capitale Oslo a reçu en 2017 le prix « European Green Capital » pour récompenser son savoir-faire en la matière (1). Une tendance qui s'illustre dans tous les pays scandinaves, sensibilisés depuis longtemps à la protection de l'environnement. Conjointement avec les municipalités de Baerum, d’Asker et de Drammen, Oslo a lancé le programme FutureBuilt : réparti sur 10 ans, il vise à allier une architecture de qualité et le développement de zones et constructions sans émissions de gaz à effet de serre. Ce programme compte 50 projets-pilotes… dont fait partie la piscine collective de Holmen !

Partout dans le monde, le développement durable s’invite dans les piscines collectives. Vous souhaitez en apprendre plus sur les enjeux et les solutions existantes ? Rendez-vous lors du prochain salon Piscine Global Europe, où vous pourrez assister à des conférences sur des thèmes allant de la construction au design, en passant par la rénovation ou encore la piscine connectée !

Visitez également le Village Piscines Commerciales
notre nouvel espace consacré aux professionnels de la piscine collective


(1) Ministère français de l'économie et des finances : Le développement des « villes durables » en Norvège

Crédit photos : TLaututen

Partager cette page :

© 2018 tous droits réservés.   Mentions légales