Les nouveaux traitements de l'eau au service de la piscine écologique

13 nov 2018

Quelles possibilités existe-t-il actuellement pour rendre une piscine la plus éco-responsable possible ? Entre nouveaux produits de traitement de l'eau et systèmes de filtration innovants, la piscine écologique devient de plus en plus accessible !

traiement-ecologique-eau-piscine-banner.jpeg

Les tendances du développement durable dans le secteur de la piscine

La piscine écologique est déjà là ! (et depuis longtemps)

En 25 ans, la consommation en eau d'une piscine a été divisée par 2 (1) tandis que la consommation énergétique des systèmes de filtration a été divisée par 4 (2). La FPP estime qu'une piscine ne représente que 1,2 % de l'émission annuelle de CO₂ d'un ménage français (3). Contrairement à la croyance populaire, la piscine est donc loin d'être une mauvaise élève en termes d'écologie !

Cependant, il ne faut pas oublier le caractère premier de la piscine, définie par la FPP comme étant « un bassin artificiel, étanche, dans lequel se pratiquent des activités aquatiques et dont l’eau est filtrée, désinfectée et désinfectante, renouvelée et recyclée, ainsi que tous les équipements nécessaires à son fonctionnement ». Une piscine ne peut donc, par essence, être 100 % écologique puisque son entretien nécessite d'avoir recours à des produits chimiques et équipements de filtration qui vont consommer de l'énergie. 

On peut, en revanche, vouloir réduire leur utilisation. C'est la raison pour laquelle de nombreuses innovations piscine voient le jour en matière de traitement de l'eau.

Des produits de traitement de l'eau moins nocifs

Il est impossible de se passer de produits de traitement pour une piscine, au risque de la rendre impropre. Laisser proliférer bactéries, virus, champignons ou matières organiques humaines peut en effet être meurtrier : chaque année, l'insalubrité de l'eau et l’insuffisance de l’assainissement et de l’hygiène entraînent 2 millions de décès, selon l'OMS (4). 

Cependant, l'utilisation du chlore, largement répandu, peut être source d'irritations ou de troubles respiratoires et impacter l'environnement lors d'éclaboussures autour du bassin. Quant au brome, il est connu pour son caractère corrosif. C'est pourquoi de nouvelles alternatives réduisant l'utilisation de ces produits ont fait leur apparition, dont voici une sélection.

L'ozone

La stérilisation à l'ozone, déjà utilisée pour traiter l'eau de consommation (robinet), détruit immédiatement les micro-organismes néfastes. Il s'agit d'un procédé qui a un impact environnemental quasi-nul et, à l'inverse du chlore et ses chloramines, ne crée aucun sous-produit.


Consultez la liste des exposants « ozone »
présents sur le salon piscine Global Europe 2018

L'électrolyse de sel

Il s'agit d'un procédé à faible consommation énergétique, qui crée automatiquement l'agent chimique qui va traiter l'eau. Il n'y a donc plus besoin de stocker de produits toxiques et il n'y a pas de sous-produit à détruire. Nous avions déjà consacré un article entier sur ce sujet. 

Consultez la liste des exposants « électrolyse de sel » 
présents sur le salon piscine Global Europe 2018

Les rayons UV-C

La puissance des lampes à rayons UV-C agit directement sur l'ADN des micro-organismes afin de bloquer leur développement. Cette solution permet de réduire la consommation des autres produits chimiques, plus traditionnels, de 80 % à 90 % et ne nécessite pas de précaution particulière pour sa manipulation.

Consultez la liste des exposants « ultraviolet » 
présents sur le salon piscine Global Europe 2018

L'oxygène actif

Ce traitement non-agressif pour la peau et les muqueuses utilise une molécule entièrement naturelle qui va se dissoudre dans l'eau en rejetant de l'oxygène. Ce procédé a un effet immédiat mais non rémanent, il doit donc être couplé à un autre produit de traitement.

Consultez la liste des exposants « oxygène actif » 
présents sur le salon piscine Global Europe 2018

Une gestion de la filtration plus performante

La diminution des produits de traitement de l'eau d'une piscine ainsi que de la consommation énergétique passe également par un matériel performant. Il s'agit d'un domaine qui propose de plus en plus de possibilités, boosté par l'apparition de la domotique dans l'univers de la piscine. L'automatisation et l'adaptation des produits utilisés ainsi que de la filtration (évoquée dans cet article) permettent ainsi de s'orienter vers une démarche plus éco-responsable, avec le gros avantage de déléguer une grosse partie de l'entretien d'une piscine.

Retrouvez tous les exposants « régulation et contrôle »
présents sur le salon Piscine Global Europe 2018 

Préserver le bon équilibre d'une piscine, en la faisant tester régulièrement, et adopter une utilisation raisonnable et raisonnée des produits de traitement de l'eau permet d'en diminuer la consommation de 30 % ! Un argument imparable pour permettre un développement prospère du marché de la piscine écologique.


(1) FPP : Piscine basse consommation : économies d'eau
(2) FPP : Piscine basse consommation : économies d'énergie
(3) FPP : Livre blanc de la filière piscine et spa
(4) OMS : Faits et chiffres sur la qualité de l’eau et la santé

© Crédit photo : sirirak / stock.adobe.com

Partager cette page :

© 2018 tous droits réservés.   Mentions légales