Micro-trottoir : tour du monde du marché de la piscine

18 avr 2019

Avec 65 % d’exposants étrangers et 32 pays représentés en 2018, le salon Piscine Global Europe est résolument tourné vers l’international ! C'est une occasion unique pour les acteurs du secteur de la piscine de découvrir quelles opportunités existent aux quatre coins du monde. Notre micro-trottoir, réalisé auprès de plusieurs représentants internationaux lors de la dernière édition, vous offre un aperçu de la pluralité de ce marché.

marche-piscine-mondial-banner.jpeg

 

 

Allemagne

« L’Allemagne bénéficie d’une très bonne économie. Comme placer leur argent en banque ne leur rapporte plus beaucoup d'intérêts, les consommateurs se tournent vers des achats pour leur maison, y compris les installations de piscines. Plusieurs tendances boostent ce secteur : les gens se préoccupent davantage de leur santé, et la demande croît pour les produits de luxe et individualisés, comme les bassins faits sur mesure. Il y a un gros marché à saisir également du côté des piscines commerciales privées, car l’État manque d’argent pour rénover les piscines publiques. Enfin, l’économie d’énergie est une réelle préoccupation. »

Ute Wanschura — Présidente de BSW

Argentine

« Posséder une piscine dans notre pays est un signe de statut social, de richesse. Cela implique que la construction des piscines commerciales n’est pas très importante. La politique actuelle impacte le marché, car nous sommes en récession. Les citoyens argentins ont du mal à économiser, mais cela va probablement changer l’an prochain avec l’élection du nouveau président : les consommateurs attendent de savoir qui va accéder au pouvoir avant d’investir dans une piscine. »

Victor Marinescu — Directeur de Piletas

Australie

« La piscine, c’est culturel en Australie ! Nous totalisons 1,4 million de piscines et spa pour 25 millions d’habitants, ce qui fait de l’Australie un des plus grands marchés du monde dans ce secteur. Notre spécificité est que 70 % de nos piscines sont traitées à l’électrolyse de sel. Notre industrie est très responsable, en réponse aux aléas climatiques : notre pays subit beaucoup de sécheresses et les gens se sentent concernés par la sauvegarde de l’eau. En conséquence, nous allons de plus en plus vers l’innovation pour promouvoir le respect de l’environnement. »

Lindsay McGrath - PDG de Spasa Australia

L'innovation est en ébullition dans le marché de la piscine et du spa !

Autriche

« De plus en plus de familles autrichiennes veulent une piscine privée. Cette année, la canicule a généré 25 % de ventes de piscines supplémentaires ! Il s’agit en majorité de foyers souhaitant se préparer pour les prochains étés, qui ne veulent pas avoir à voyager loin pour pouvoir se rafraîchir. Le parc des piscines publiques, âgé de 50 ans, a par ailleurs un gros besoin de rénovation. La construction de nouvelles piscines commerciales n’est pas un gros marché actuellement, puisque chaque ville autrichienne possède déjà sa piscine. »

Raimund Wurth — Directeur général de Happy Pool

Brésil

« Après quelques années en berne, nous nous attendons à une reprise du marché de la piscine suite au nouveau gouvernement et à diverses mesures économiques. Notre force réside en l’utilisation de l’énergie solaire : la moitié des chauffages solaires installés au Brésil sont pour des piscines ! Il y a également des opportunités concernant les innovations en matière de développement durable : l’IOT (Internet of Things), qui permet d’automatiser la maintenance d’une piscine, et les matériaux à haute efficacité énergétique. »

Marcelo Mesquita - Secrétaire de direction de l’ANAPP

Les tendances du développement durable dans le secteur de la piscine

Etats-Unis

« Les piscines enterrées et hors sols sont de plus en plus nombreuses. Les consommateurs ont un plus fort pouvoir d’achat et sont demandeurs de vacances proches de chez eux (“staycation”), résultant en une augmentation des ventes et de nouvelles constructions de piscines publiques. Par ailleurs, les étés sont plus longs et chauds : il y a eu 205 jours de soleil cette année dans l’état du Michigan. Le marché se développe également du côté de l’intelligence artificielle, mais on ne peut déployer cette technologie totalement pour le moment, pour des questions de sécurité. Par exemple, on peut ouvrir une couverture de piscine à distance, mais pas la refermer afin de ne pas bloquer quelqu’un dans l’eau. »

Mitch Price - Commercial de Almost Heaven Saunas

Inde

« L’Inde est un marché très différent en matière de piscine : nous avons énormément de parcs aquatiques (plus de 200) et de piscines commerciales, mais très peu constructions privées. Nous avons beaucoup de rivières, mais elles sont polluées par l’industrie et l’agriculture : la priorité n’est donc pas de remplir une piscine, mais d’avoir un accès à de l’eau assainie. Cependant, cela est en train de changer, car le pays est en voie de développement, et il s’agit d’une opportunité importante pour l’innovation dans ce domaine. Il reste toutefois difficile pour des entreprises étrangères de s’implanter en Inde à cause du gouvernement. »

Gyanesh Singh Aka Gary - APAC Integrated

Israël

« Israël compte 170 constructions de piscines par an. Le gouvernement joue un rôle fort dans la rénovation des piscines publiques et les conçoit de manière à protéger les usagers du soleil. Ainsi, les piscines intérieures sont dominantes sur le marché israélien. En termes d’opportunités, le pays est très ouvert à l’innovation sur la pratique, qu’il s’agisse de fitness, d’activités aquatiques de loisir ou de sport. Comparée à Israël, l’Europe est encore assez traditionnelle ! »

Avi Medina - Fondateur de Watfit concept

Japon

« Le Japon a connu une forte compétition de la Chine qui vendait des produits piscine moins chers, mais les prix chinois remontent. Cela permet au Japon d’être à nouveau compétitif, d’autant plus que la crise économique qu’a subie le pays se résorbe. De plus, les Japonais ont de hauts standards : c’est vraiment la qualité du marché de la piscine japonais qui fait sa renommée, au point d’être à présent exportée en Europe. »

Joost Osterloh - Manager de Territoire de Melspring

République tchèque

« Le marché de la piscine grandit rapidement. La République tchèque est un petit pays, mais nous comptons beaucoup de parcs aquatiques et de piscines publiques qui sont rénovés. Dans le privé, la piscine est devenue plus accessible grâce au DIY, et il n’est pas rare que les consommateurs se tournent vers une meilleure installation après quelques années d’utilisation. Le manque d'eau est toutefois problématique : lors d’une canicule, il est interdit de remplir un bassin, et elles sont plus fréquentes ces dernières années. Mais étrangement, quand il y a une restriction à cause de la sécheresse, la prochaine saison pour le secteur de la piscine est forcément bonne, même si cela va à l’encontre de toute logique ! »

Petr Horak — Directeur des ventes de Vagner Pool

Sénégal 

« Nous sommes une population de 15 millions d'habitants, dont 4,5 millions sont installés à Dakar. 1 500 habitants sont équipés d'une piscine aujourd'hui. À part les hôtels et stations de vacances, seule une classe aisée possède une piscine, mais la tendance est en accélération. »

Ibrahima Ndoye — Consultant de Consortium services

Suisse

« Le marché de la piscine suisse se porte bien et ne subit pas de grosses variations. On constate que lorsqu’ils deviennent seniors, les Suisses préfèrent exploiter le potentiel de leur habitat plutôt que d’avoir une multitude d’opportunités de loisirs. La piscine est appréciée, car c’est un excellent propulseur pour le regroupement familial ! Les principales menaces qui pèsent sur le secteur de la piscine sont au niveau des réglementations, avec les autorisations de construire. Nous voyons également les effets du réchauffement climatique, avec le temps merveilleux que nous avons eu cette année : nous avons moins d'eau à disposition. »

Pierre Girod — PDG de Girod Piscines SA

Vietnam

« Le marché de la piscine se développe depuis les années 80 : le Vietnam compte à présent 300 entreprises spécialisées dans ce secteur. Depuis 5 ans, les établissements hôteliers installent des piscines pour monter en gamme. Le gouvernement a également mis en place un programme d’apprentissage de la nage obligatoire dans les écoles primaires. Cependant, la nature des piscines utilisées (structure portative en bois) ne permet pas encore d’apprendre à survivre dans l’eau, d’où un investissement plus conséquent récemment dans les constructions en béton. Outre l’absence de dispositifs de sécurité dans les bassins publics, le Vietnam est confronté aux aléas climatiques qui impactent la qualité de l’eau : il s’agit d’un fort enjeu pour le secteur de la piscine. »

Van Giang DAO — Vice-directrice de Poolstore

Marché asiatique de la piscine : 5 bonnes raisons d’y plonger !

Loin d’être une liste exhaustive, cet aperçu met néanmoins en avant les nombreuses différences au sein d’un même marché. Les opportunités sont multiples, tout comme les problèmes à résoudre : de beaux challenges pour le secteur de la piscine !


© Crédit photo : motortion / stock.adobe.com

Partager cette page :

© 2018 tous droits réservés.   Mentions légales