Onze villes thermales européennes à l'architecture prestigieuse bientôt inscrites à l'UNESCO ?
29 aoû 2019

En 2014, plusieurs pays européens se sont réunis sous le nom « Les Grandes Villes d'Eaux d'Europe » (Great Spas of Europe) pour faire valoir l'unicité de leurs villes thermales auprès de l'UNESCO (1). Cette proposition d'inscription sur la Liste du patrimoine mondial sera débattue en 2020. Véritables témoins du savoir-faire architectural du continent, nous vous invitons à plonger au cœur de ces établissements d'eau qui seront bientôt — peut-être — dotés d'un nouveau label !

caracalla-baben-baden-banner.jpg

À lire également : Piscine domestique, design et architecture : retour sur les évolutions du XXe siècle

Great Spas of Europe, une initiative audacieuse pour le rayonnement du thermalisme

Ce projet commun a pour but de préserver et mettre en valeur le patrimoine de ces villes thermales, à la fois pour contribuer à son rayonnement international, mais aussi pour en faciliter sa transmission aux générations futures. Concrètement, il s'agit de promouvoir la culture liée au thermalisme européen, le thermalisme en tant que nouvelle approche de soin, les développements urbains prestigieux qui en ont découlé, et de faire valoir ces lieux qui ont façonné l'Histoire européenne du XIXe au début du XXe siècle. Un site internet dédié a également été créé pour faire connaître cette initiative.

Condition sine qua non de leur inscription, chacune de ces villes d'eaux, réparties dans sept pays, doit prouver sa « Valeur universelle exceptionnelle » (VUE) et répondre à au moins un critère sur les dix imposés par l'UNESCO. Actuellement, chacune remplit quatre critères :

  • influence sur les villes européennes modernes pendant une période donnée ou dans une aire culturelle déterminée (critère II) ;
  • apport d'un témoignage unique ou exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue (critère III) ;
  • typologie urbaine unique illustrant une ou des périodes significative(s) de l’histoire humaine (critère IV) ;
  • vecteurs de culture transnationale (critère VI).

Si le dossier est retenu, ces villes thermales bénéficieront d'un nouveau label leur permettant de développer leur influence, et par ricochet leur économie. L'architecture de ces lieux d'eau étant un des critères essentiels pour valider cette inscription, nous vous proposons de découvrir un panorama des plus beaux établissements thermaux de cette liste !

Les prouesses architecturales des villes d'eaux emblématiques du thermalisme européen

Bad Ems, Baden-Baden, Bad Kissingen - Allemagne

thermes-friedrichsbad-baden-baden.jpg

© CARASANA Bäderbetriebe GmbH - Friedrichsbad

Chacune de ces villes thermales allemandes a su séduire les artistes, et pour cause : leurs origines de l'époque romaine sont toujours visibles à l'heure actuelle et nombreux des établissements thermaux sont de véritables trésors de génie civil. À Baden-Baden, les thermes de style néo-Renaissance Friedrich (1887) sont considérés comme l'un des plus beaux thermes au monde. 

Baden bei Wien - Autriche

thermes-Roemertherme.jpg

© Badener KurbetriebsgesmbH - Römertherme Baden

Cette ville thermale aux eaux soufrées a subi un immense incendie au début du XIXe siècle. Baden bei Wien a ensuite été reconstruite par l'architecte Joseph Kornhäusel, adepte du style Biedermeier, variante du néoclassicisme. Plusieurs établissements thermaux se sont rajoutés au fil du temps, dont le Römertherme Baden, un exemple d'équilibre architectural parfait entre le style Biedermeier et le style moderne !

Spa - Belgique

thermes-de-spa-belgique.jpg

© Thermes de Spa

Surnommée le « café de l'Europe », l'influence de la ville thermale Spa est telle que son nom est utilisé pour évoquer les centres et bains de remise en forme. Ses eaux sont expédiées dans toute l'Europe dès le XVIè siècle ! Aujourd'hui, le thermalisme de Spa se modernise sans oublier ses origines. Ainsi, le nouveau centre Thermes de Spa, véritable cocon de douceur ouvert sur la nature, allie le bien-être moderne au thermalisme traditionnel.

Vichy - France

thermes-les-domes-vichy.jpeg

© MangAllyPop@ER / stock.adobe.com / Thermes les Dômes

Vichy est mondialement reconnue pour la qualité de son eau, utilisée aussi bien dans le thermalisme que dans les cosmétiques, en passant par la commercialisation d'eau minérale. Les Thermes des Dômes, d'architecture art déco, se démarquent avec leur magnifique dôme pseudo-byzantin. L'établissement thermal a par ailleurs été classé monument historique en 1939. Il propose sauna, hammam, piscine bien-être, bain bouillonnant, mais aussi mur de sel et salle de cardio-training.

Montecatini Terme - Italie

thermes-tettucci-montecatini-italie.jpeg

© hibiscus81 / stock.adobe.com / Thermes Tettuccio

Lové au coeur de la Toscane, Montecatini Terme se démarque par ses nombreuses colonnes de travertin, toscanes ou de style baroque. L'architecture de cette ville d'eaux ne manque pas de panache ! Bien que tournés majoritairement sur l'ingestion d'eau, certains établissements thermaux permettent la baignade, comme le Terme Redi.

Le Triangle des villes thermales de Bohême - République tchèque

thermes-karlovy-vary-rep-tcheque.jpeg

© Aliaksei / stock.adobe.com / Colonnade du Moulin

Composé de Karlovy Vary, Mariánské Lázně et Františkovy Lázně, ce trio ne manque pas de merveilles architecturales ! Si les deux premières villes thermales sont de parfaits exemples d'architecture cosmopolites, alliant les styles historicisme, Art nouveau, néoclassique ou encore Empire, la dernière a été conçue comme une ville d'eaux homogène majoritairement néoclassique. Elles abritent toutes des établissements thermaux à colonnades typiques de la région de Bohême, dont la fameuse Colonnade du Moulin de Karlovy Vary.

Bath - Royaume-Uni

thermes-bath-royaume-uni.jpeg

© Anthony Brown / stock.adobe.com / Thermes de Bath

Depuis plus de 2 000 ans, Bath accueille les curistes dans les sources les plus chaudes du Royaume-Uni. Ce lieu thermal, devenu l'un des plus en vogue en Europe, affiche un style architectural néoclassique tout en préservant son héritage de la Rome Antique, comme en témoignent les Thermes de Bath. Bien que fermés à la baignade, ces lieux remarquablement bien conservés attirent chaque jour des visiteurs.

L'architecture des établissements thermaux est assurément un élément déterminant pour contribuer au rayonnement de ces structures. En attendant le verdict de l'UNESCO sur ces villes thermales européennes, consultez les actions entreprises par la Grèce pour développer son tourisme, et donc son économie, via le thermalisme !


(1) UNESCO : Les grandes villes d'eaux d'Europe

© Crédit photo : CARASANA Bäderbetriebe GmbH - Thermes de Caracalla

Partager cette page :