Découvrez les lauréats du concours Pool Design Gallery (Pool Vision) 2016

  La plus belle piscine résidentielle

M. Holger Mauerer (Holger Mauerer Architekt BDA BSW) avec son projet « Deep Blue » (Allemagne)

Pool Vision 2016 - residential.jpg

Au cœur d’une zone résidentielle historique de Düsseldorf, pouvait-on construire une piscine pour cette villa ? L’environnement urbain était dense et aucun permis n’aurait pu être obtenu pour le rez-de-chaussée. Seule une solution souterraine était envisageable, elle-même sujette à restrictions.

Les travaux de génie civil dans le centre-ville ont été compliqués à mettre en oeuvre. Les fondations de l’ancien bâtiment ont dû être renforcées et d’anciennes galeries ont été découvertes et ont dû être supprimées. Enfin, l’eau souterraine a dû être pompée.

Tous ces efforts devaient permettre de construire une piscine de surface maximale, c’est-à-dire sur toute la longueur de la maison. Mais il fallait aussi prévoir l’espace pour un sauna et une douche hydro-massante spacieuse, ainsi qu’un espace de relaxation. La salle de gym a été construite dans l’ancien bâtiment.

Le design intérieur constituait un réel défi en termes de décoration murale. Les grandes piscines en sous-sol nécessitent de grands murs sans fenêtres. L’architecte a souhaité tout d’abord que domine la couleur bleue, qui produit toujours un effet d’infini et donne une perspective aérienne. Aucun essai avec les techniques murales et de mosaïques n’a donné de résultat satisfaisant. Des peintures en trompe-l’œil ont donc été privilégiées. Il est alors apparu clairement qu’il n’y avait pas seulement une perspective aérienne, mais aussi une perspective sous-marine.

L’idée d’un monde sous-marin était née. Les services du peintre Nico Alushin ont été utilisés pour décorer le mur. Le travail d’éclairage s’est limité à l’atmosphère émanant de la piscine. En plus de la couleur bleue dominante, le beige a été la seule autre couleur utilisée, pour évoquer le sable et le bois. Cela a permis de créer une atmosphère très relaxante, qui vous fait bien vite oublier que vous êtes au sous-sol d’une maison dans un environnement urbain.

   La plus belle piscine de tourisme et loisirs :

M. Lionel Thabaret (107 ARCHITECTURE) avec son projet « Les Sources du Haut Plateau » (France)
 

Pool Vision 2016 - gagnant Tourisme.jpg

Le site proposé pour l’implantation du projet se situe en zone de haute montagne à 1117m dans la  commune de Saint Bonnet de Froid en Haute Loire (Auvergne - France). Le terrain d’opération, au sud du village, propose un panorama sur 250° révélant un paysage de monts, de collines et de forêts.

Il s’agit d’un établissement aquatique « Les Sources du Haut Plateau » spécialisé dans la relaxation, la nature et la détente. Il fait également partie des établissements Relais et Châteaux (Tourisme et Loisir) du restaurateur étoilé 3*, Régis Marcon.

Le bâtiment se compose de deux niveaux avec un RDC haut accueillant le Torrent et l’espace Wellness, et un rez-de-jardin composé de salles d’activité et des locaux techniques. La surface de plancher est de 750 m2.

Les cadrages des vues sur les grands espaces, les lieux collectifs aménagés disposant tous de lumière naturelle et l’atmosphère de bien-être dégagée par l’unité des matériaux.

Le projet est un « objet sculptural » impulsant une nouvelle direction et dimension dans son environnement tout en conservant une certaine continuité avec les codes existants. Les baigneurs peuvent ainsi nager dans des gorges, au travers des « rochers ».

Le volume de l’édifice représente des trapèzes suggérant un empilement de roches et dessinant des falaises. L’orientation du projet permet, d’offrir des vues dégagées et panoramiques au sud depuis les bassins, les zones de plages intérieures et les terrasses extérieures.

L’intention architecturale a été de créer des méandres et des canyons que le torrent a creusé dans la roche. Les façades intérieures forment des canyons constitués de murs en béton matricé, lasuré gris et aménagés de cascades. Les gorges du torrent sont éclairées naturellement par les verrières en toiture. Il se termine sur une baie vitrée équipée d’un vitrage immergé et d’un jacuzzi extérieur plongeant sur la vallée. Pour affirmer l’illusion du canyon, nous avons créé en toiture 2 verrières au-dessus du bassin.

Au sud, le bassin dispose de la vue sur la vallée et accueille des banquettes à bulles équipées d’appuis têtes en bois, d’une banquette d’assise et d’un Jacuzzi intérieur et extérieur.

Parmi les innovations mises en place, les douches basses de pied pulvérisent de l’agent «Démicoseur» sur les pieds des baigneurs.

La plus belle piscine publique (municipale)

M. Branimir Medic (de Architekten Cie.) avec son projet « Noorderparkbad » (Pays-Bas)
 

Pool Vision 2016 - gagnant Piscine Publique.jpg

 

La piscine Noorderparkbad est un bâtiment individuel d’apparence aérée et qui invite le public à y pénétrer. En se focalisant sur la transition entre le paysage et le bâtiment et en décomposant les vastes volumes classiques d’une piscine, Noorderparkbad s’inscrit comme un pavillon au milieu d’un parc.

Les volumes aux formes douces et le rideau de pluie ondulé constituent les éléments assurant le lien entre le bâtiment et le parc. Le rideau de pluie est l’élément le plus frappant de Noorderparkbad. Elément éducatif en premier lieu, il rappelle combien la piscine est étroitement liée à l’eau.

Par une journée pluvieuse, l’eau s’écoule comme une cascade le long du rideau et suggère au visiteur que l’eau de pluie devient l’eau de baignade.

Par une journée ensoleillée, le rideau scintille comme une cascade figée, et par une journée hivernale, les cristaux de glace transforment le bâtiment en palais de glace. En outre, le rideau marque l’entrée dans la piscine comme dans un théâtre : il est relevé pour guider le visiteur à l’intérieur du bâtiment.

Noorderparkbad est une nouvelle piscine publique familiale située au nord d’Amsterdam et elle va jouer un rôle social important. Le caractère traditionnel des bains-douches en tant que lieu de rencontre du voisinage est marqué par l’atmosphère intérieure. Des espaces clos intimes alternent avec de hauts plafonds et des lucarnes. La toiture en bois en forme de losange et les finitions du plancher, du plafond et des murs en matériaux traditionnels confèrent au bâtiment une atmosphère chaleureuse.

Les ambitions de durabilité de Noorderparkbad sont très élevées et ont été prises en compte dès le schéma d’implantation. Les fonctions secondaires, telles une couverture bien chaude, enveloppent les trois halls des diverses piscines, qui sont chauffées à température élevée. Seules les grandes baies de ces halls orientées au sud n’ont pas de protections, ce qui permet au soleil de chauffer l’espace et aux visiteurs de profiter de la belle vue sur le parc.

  La plus belle piscine rénovée

M. Martin Reimer (4A Architekten) avec son projet « Sports Centre Leonberg » (Allemagne)
 

Pool Vision 2016 - gagnant Piscine rénovée.jpg

Le réaménagement de ce centre sportif des années 70 a été divisé en deux phases de construction. Pendant la première phase, les deux salles de sport et la piscine ont été remises à neuf avec les salles contiguës et les locaux techniques, et les installations extérieures ont été partiellement remaniées.

La seconde phase comprenait la restructuration et le réaménagement complet du sauna, comprenant un sauna avec vue sur l’extérieur et un espace vert autour du sauna. La piscine intérieure et les deux salles de sport ont été ouvertes aux baigneurs et aux sportifs en février 2014 et le travail de restructuration du sauna sera terminé en septembre 2016.

La forme triangulaire du hall de la piscine caractérise toujours ce complexe. Afin d’optimiser le rendement énergétique, toutes les façades en verre du bâtiment ont été remplacées ; l’apparence extérieure du centre sportif reste donc quasi inchangée. L’intérieur du complexe rénové et remanié en est d’autant plus surprenant.

L’objectif était ici d’optimiser le centre sportif concernant les exigences fonctionnelles et l’atmosphère, en apportant des modifications structurelles mineures. Afin d’y parvenir, les architectes ont créé de nouveaux plans d’implantation et optimisé les cheminements dans le centre sportif. L’ensemble des technologies de construction ont également été actualisées ; seule une partie des équipements de traitement de l’eau de baignade a été retenue.

Les surfaces en béton dans l’entrée ont été repeintes et le carrelage du sol a été changé. Pour des questions d‘orientation à l’intérieur du centre, les architectes ont repris l’ancien système de codes de couleurs de l’ensemble du bâtiment : le bleu guide les visiteurs vers la piscine alors que le vert les conduit vers les vestiaires ; le orange montre le chemin vers la grande salle de sport et le jaune indique le chemin vers le gymnase.

Le hall de baignade principal comprend une piscine pour les nageurs, une piscine pour les débutants et une piscine pour les enfants. Les piscines et les abords des piscines d’origine ont été laissés intacts.

Les travaux de rénovation dans cette zone se sont essentiellement concentrés sur le plafond, qui a été remplacé dans toutes les piscines et les fermes de toiture en bois brun ont été peintes en blanc. Le design accrocheur et coloré du plafond est constitué de motifs de panneaux verts, jaunes et bleus dérivés de la forme triangulaire de la toiture.

LA PISCINE LA PLUS INNOVANTE

Mme Magalie Munters (OOA | Office O architects) avec son projet « Villa MQ » (Belgique)
 

Pool Vision 2016 - gagnant Piscine innovante.jpg

Cette spacieuse villa est située à Tremelo (BE), sur un très grand terrain entouré de pin. La maison a été crée pour un couple avec deux enfants qui voulait quelque chose de « special ». Dans d’autre cas, OOA est très conceptuel dans son approche du design, mais ici, nous voulions que ce soit circulaire. En tenant compte des règles de construction, nous avons commencé à sculpter la maison autour des plans souhaités, en utilisant les éléments et les principes architecturaux fondamentaux (forme, espace…) et cassant les codes avec des murs incurvés, différentes hauteurs de plafonds et de lumières…  Les lignes flottantes sont sur quatre niveaux divisés. L’entrée de la maison, qui est à un niveau inférieur de celui de la rue, est atteinte par un cadre en béton avec un paysage artificiel. Même si les programmes se mélangent entre eux, la lumière naturelle offre une atmosphère unique à tous les niveaux : la dispersion continue de la lumière sur les murs incurvés met l'accent sur le cadre impalpable. La balustrade en pente qui se compose de câbles paraboliques intensifie l'entrelacement des différents espaces. Au niveau suivant, nous trouvons la cuisine, reliée au jardin et une pente vers le salon. Une coupole allongée dans le plafond / le toit incliné ouvre la voie à la zone la plus haute, celle des chambres pour enfants. Sur cet étage, nous trouvons également un résultat naturel des différents choix. L'espace se serre à travers l’espace de circulation, accélère temporairement (avec les escaliers reliant les niveaux), seulement pour se développer à nouveau, ce qui améliore l'effet dramatique. La langue visuelle est définie par l'émotion et l'agilité animée. Les vues qui sont éloignées de la grille fixe sont néanmoins clairement encadrées et poussées vers l'arrière. Cela met l'accent sur les formes organiques. Le volume paraissant élevé entraîne une sensation de gravité. La vie se déploie, se détourne de la rue et s’oriente vers les jardins. Le paysage artificiel est bien défini et retombe dans la pelouse environnante.
Partager cette page :

© 2018 tous droits réservés.   Mentions légales