Vous gérez un espace aquatique public vieillissant ? ACT'EAU vous aide à le rénover
19 janvier 2022

Salon Développement durable Réglementations

En France, 60 % des piscines publiques ont plus de 30 ans et pèsent lourdement dans le budget énergie des collectivités. Leur consommation peut grimper jusqu’à 2 800 kWh/m²/an, contre 250 kWh.m².an. pour un bâtiment tertiaire. Pour réduire leur consommation d'eau et d'énergie, le programme ACT'EAU accompagne les acteurs publics dans la stratégie de rénovation de leurs piscines et centres aquatiques. 

 

Une aide précieuse pour moderniser le parc aquatique public

Lancé le 21 avril 2021, ACT'EAU est un sous-programme créé par la FNCCR qui prolonge l'ACTEE (Action des Collectivités Territoriales pour l'Efficacité Énergétique), un dispositif qui accélère la transformation énergétique des territoires.

Particulièrement énergivore compte tenu de sa vétusté, le parc aquatique public français est concerné par cette démarche. Jusqu'au 16 avril 2023, les collectivités peuvent demander un soutien financier et opérationnel afin de mieux maîtriser la consommation énergétique de leurs piscines et centres aquatiques. Une action qui rapporte à terme des économies substantielles, mais pas que ! Il s'agit aussi de :

  • mieux connaître ses équipements aquatiques pour élaborer un projet de rénovation ;
  • pouvoir bénéficier d’un soutien complémentaire sur le diagnostic et l’assistance à maîtrise d’ouvrage en amont des travaux ;
  • se préparer au Décret Tertiaire ;
  • pérenniser, moderniser et rendre plus attractifs les équipements aquatiques du territoire.

Concrètement, le sous-programme ACT'EAU propose une aide en trois volets :

  • le financement d’études à hauteur de 50 % plafonné à 10 000 € :
  • le financement de missions AMO (Assistance à Maîtrise d'Ouvrage) à hauteur de 80 % plafonné à hauteur de 3 000 € ;
  • la prise en charge à 100 % de formations à destination des agents techniques et administratifs en lien avec les économies de ressources.

Besoin d'inspiration ? Découvrez l'exemple de la première piscine publique BEPOS de France ou de cette piscine écologique norvégienne. Et n'oubliez pas de communiquer avec votre public lors des travaux de rénovation de votre établissement !

Vous souhaitez candidater à ACT'EAU ?

Le sous-programme ACT'EAU peut accompagner les communes, propriétaires ou gestionnaires des équipements, ainsi que les intercommunalités (CC/CA/Métropoles) propriétaires ou gestionnaires des équipements. Vous devez être en France métropolitaine ou DROM et posséder les équipements aquatiques suivants :

  • Piscines de propriété communale et intercommunale : piscines couvertes ou mixtes, piscines en plein air, piscines transformables, piscines en plein air utilisables en mi-saison, piscines sport-loisir ;
  • Centres aquatiques de propriété communale ou intercommunale (ensembles d’au moins 3 bassins ou des sites d’un minimum de 1200 m²).

Téléchargez votre dossier de candidature

Le vieillissement des espaces aquatiques : un enjeu mondial

Construites dans la seconde moitié du XXe siècle lors de la démocratisation de la nage, ces piscines publiques sont aujourd'hui confrontées à plusieurs problèmes : pas aux normes, pas adaptées aux nouveaux besoins, véritables gouffres énergétiques… Certaines finissent tout simplement par fermer, faute de fonds disponibles pour leur rénovation, ce qui empêche les populations locales d'avoir accès à l'apprentissage de la nage.

En Allemagne, les besoins en rénovation des piscines publiques représentent à eux seuls 14 milliards d'euros (1). Certains programmes gouvernementaux permettent d'accompagner les collectivités, à l'image du Sanierung kommunaler Einrichtungen in den Bereichen Sport, Jugend und Kultur lancé en 2015 (Réhabilitation des équipements collectifs dans les domaines du sport, de la jeunesse et de la culture).

En Belgique, la piscine de la Vrije Universiteit Brussel construite en 1989 a obtenu un financement européen de 2  millions d'euros afin de soutenir la transition vers une économie sobre en carbone, lui permettant ainsi de devenir la piscine la plus durable de Bruxelles avec 60 % d'énergie en moins (2).

La rénovation de piscines publiques est un enjeu important qui contribue à réduire la facture énergétique de votre territoire, diminuer vos émissions de CO2 tout en améliorant votre attractivité. Le secteur de la piscine innove constamment et vous accompagne dans cette transition en vous proposant les meilleures solutions. Rendez-vous sur le salon Piscine Global Europe du 15 au 18 décembre 2022 pour les découvrir !

Faites connaissance avec le salon leader du secteur


(1) Sueddeutsche : Rettet die Schwimmbäder!
(2) Commission Européenne : Rénovation et extension de la piscine de la Vrije Universiteit Brussel

© Crédit photo : DedOK Studio / Adobe Stock 
 

Partager :